De nos jours, les entreprises de pompes funèbres de la cote basque connaissent un grand développement surtout dans le domaine financier. Voici quelques informations qui peuvent confirmer ce fait.

Le marché de ces sociétés

Actuellement, le marché funéraire est en parfaite croissance. Le fait que 550 000 personnes meurent par an en France favorise le fonctionnement des pompes funèbres car ils ne font jamais face à une crise. Pour les obsèques, le marché est estimé aux environs de 2,5 milliards d’euros par an. Quand on dit enterrement, il doit y avoir impérativement des fleurs, celles-ci valent à 290 millions d’Euros. Les chrysanthèmes est à peu près de 190 millions d’Euros. En moyenne, le budget est à peu près de 3350 Euros par obsèques. Depuis l’année 2011, le tarif lié à toutes les prestations funéraires ne cesse de grimper au minimum 8%. Ces services font référence en effet au cercueil, à la fleur, au monument, à toutes les formalités administratives,… De nos jours, il existe 3500 entreprises qui travaillent dans le domaine des services funéraires parmi lesquelles 90% emploient au minimum dix travailleurs. L’accessibilité à cette profession est très sélectif, c’est-pour-cela qu’on constate rarement des artisans thanatopracteurs, c’est qui entraîne le plus souvent l’augmentation des tarifs. En seulement une espace de dix ans, le prix des cérémonies a triplé.

Perspectives de croissance

Néanmoins, ces entreprises doivent faire face à de nouveau contexte culturel. Des scientifiques ont démontré que d’ici 2030, le nombre de crémation va surpasser celui de l’enterrement. Face à ce futur défi que les pompes funèbres doivent peut-être faire face, ces derniers seront dans l’obligation d’élargir les activités pour pouvoir répondre aux besoins de tous les clients. Actuellement, il existe déjà d’autres formes de tendances sur le marché des pompes funèbres : low-cost, services en ligne, offres globales et personnalisées, évolution des services pompes funèbres musulmanes, évolution des pompes funèbres pour les animaux de compagnie ou domestique. Le développement qui ne cesse de hausser au sein des services funèbres peut être un déclin pour les entreprises funéraires s’ils ne font pas face à l’évolution.